Si vous passez votre journée sur Google Reader, pourquoi ne pas avoir une application sur votre bureau pour lire vos flux RSS, et ne plus ouvrir votre navigateur systématiquement ?

C’est ce ReadAir va vous permettre de faire. ReadAir est une application Adobe AIR permettant d’utiliser Google Reader en tant qu’application dédiée.

ReadAir

Il vous suffira d’installer tout d’abord Adobe AIR (si ce n’est pas déjà fait) et de vous rendre ensuite sur cette page pour télécharger ReadAir.

La version actuelle est ReadAir.0.1.air. Elle fonctionne sur tous les systèmes supportés par AdobeAir, donc Windows, Mac et Linux.

Les fonctions essentielles sont déjà là : lecture des flux, favoris, recherche, ajout et suppression de flux, etc. Il faudra tout de même attendre la prochaine version pour les habitués des raccourcis clavier.

Une application à surveiller qui devrait rapidement évoluer. De quoi alléger votre navigateur qui a sûrement déjà sa dose de JavaScript.

Au passage, vous pourrez trouver d’autres applications AIR sur freshAIRapps.

Dans le même genre et si vous voulez faire plus simple : vous pouvez utiliser Prism de Mozilla qui se contentera de créer une icône pour lancer n’importe quelle page Web dans une fenêtre séparée (en utilisant le navigateur pour le rendu). Prism est maintenant disponible en tant qu’extension pour Firefox 3.

google

 


 

3 réponses pour "ReadAir : Google Reader sur votre bureau"

  1. erdnaxeli  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 3.0b5 avec Linux Linux
    14 mai 2008 @ 16:39
    1

    ça peut-être pas mal pour l’eeePC ça. Parce que google reader sur l’eeePC ça fait un peu uzine à gaza et c’est assez dur à lire :P.

  2. totolezheros  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 2.0.0.14 avec Windows Windows Vista
    15 mai 2008 @ 9:38
    2

    j’ai rien compris :woot:

  3. X-OR  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 2.0.0.14 avec Windows Windows XP
    15 mai 2008 @ 14:20
    3

    Vraiment très intéressant !!! merci pour l’info

Avec PapyGeek, l'expression "le bras armé de la justice" prend tout son sens... +