League of Legends est un jeu de stratégie en temps réel proposé gratuitement en téléchargement par Riot Games pour Windows. Pour être précis, il s’agit d’un MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) dont Defense Of The Ancients, (carte pour Warcraft III) est le premier représentant du genre.
Sorti en 2009, le jeu est maintenant mature et fait donc de plus en plus d’adeptes.

League of Legends

Le principe du jeu est simple : sur une carte symétrique, deux équipes de champions s’affrontent pour détruire le coeur de la base adverse, appelé Nexus. Il existe deux cartes : Faille de l’invocateur et Forêt Torturée.

Le Nexus.

Faille de l’invocateur permet de faire des matchs 5 contre 5 alors que Forêt Torturée est une carte plus petite pour les 3 contre 3.

 

League of Legends - Faille de l'invocateur, les tours et les 3 lanes.

 

League of Legends - Foret Torturee - lanes

League of Legends - Forêt Torturée et les 2 lanes

Dans les deux cas, l’avancée des champions ennemis est freinée par la présence de tours sur les différents chemins (« lane » en anglais) menant au Nexus ennemi. Ces tours sont relativement solides et peuvent infliger de gros dégâts aux champions ennemis à proximité.

En plus des tours, d’autres éléments entrent en jeu :
Les sbires (« minions » en anglais) qui sont des unités contrôlées par l’ordinateur générés régulièrement par votre nexus et avançant bêtement tout droit sur chaque lane. Lorsque les sbires approchent d’une tour, celle-ci les attaquera automatiquement en priorité avant de vous attaquer. Il faudra donc faire avancer vos sbires vers les tours ennemis avant de s’y frotter. Attention cependant, si un héros ennemi vous attaque dans la zone proche de la tour, celle-ci vous ciblera automatiquement! Difficile donc de s’attaquer aux tours protégées par des champions, du moins au début de la partie.
Quant aux sbires, les tuer vous donnera de l’expérience et de l’or, permettant de faire évoluer votre champion et d’acheter des items. C’est seulement l’acte de tuer les sbires qui donnent l’expérience et l’or, et pas les dégats intermédiaires, veillez donc à bien donner le coup fatal (last hit)!

Les inhibiteurs : proches du nexus ennemi, ces batiments protégés par une tour donneront à votre équipe des super-sbires une fois détruits. Contrairement aux tours, les inhibiteurs se régénèrent après un temps donné. Il y en a trois dans chaque camp.

La jungle : entre les différents chemins de la carte, une jungle héberge des des monstres neutres, qui pourront vous donner de l’or et de l’expérience, mais aussi des « buffs » temporaires qui donneront à votre champion un effet bénéfique temporaire. Ces ennemis réapparaissent régulièrement.

Les buissons : lorsque vous placez votre héros au dessus de buissons, celui-ci devient transparent symbolisant qu’il est invisible pour les ennemis à portée. Idéal pour l’effet de surprise. Si l’ennemi se place dans les mêmes buissons que vous, votre position sera alors révélée.

La base : située aux extrémités de chaque carte c’est là où vous commencez la partie et où vous réapparaissez en cas de mort prématurée de votre champion. Vous pourrez aussi y trouver un magasin pour acheter des items afin d’améliorer les compétences de ce dernier.

Le magasin

Pour vous battre contre les adversaires, vous aurez le choix parmis plus de 80 champions pouvant atteindre le niveau 18 au cours de la partie. Ces champions ont tous un style de jeu bien à eux, permettant de renouveller le jeu à chaque changement de personnage. Seulement 10 seront disponibles gratuitement lorsque vous commencerez à jouer à League of Legend, une rotation de ces 10 champions gratuits étant réalisée chaque semaine. Il sera possible d’acquérir des champions définitivement grâce aux points que vous remportez à chaque match.

Cliquer sur l'image pour obtenir la liste de tous les champions.

Chaque champion dispose de 4 compétences accessibles en bas de l’interface ou en utilisant les touches de raccourci A-Z-E-R. La quatrième compétence (l’ulti pour « ultime ») ne peut être déverrouillée qu’à partir du niveau 6 et est souvent particulièrement puissante. Chaque compétence met un certain temps pour se réactiver après utilisation et peut consommer du mana (ou même parfois des points de vie).
Il existe une dernière compétence, dite passive, qui est activée en permanence durant la partie.
Votre champion pourra faire évoluer ses compétences à chaque niveau gagné jusqu’au niveau 18.
Lorsqu’un champion meurt, il met un temps pour réapparaitre proportionnel à son niveau. Au niveau 18, vous devrez patienter environ une minute, ce qui peut donner un avantage décisif à l’adversaire.

Je vous ai dit tout à l’heure qu’il existait deux cartes, mais il en existe en fait une troisième associée à un nouveau mode de jeu : Dominion. Dans ce mode, le nexus de chaque camp dispose d’un niveau de vie qui diminuera si l’adversaire contrôle plus de points sur la carte que vous. Le but du jeu consistera donc à s’attribuer le plus de points de contrôles possible (il y en a 5 sur la carte) ou au moins un de plus que l’équipe adverse.
Tuer les champions ennemis fera également baisser le niveau de vie de leur Nexus.

Ce mode de jeu est intéressant dans la mesure où les champions gagnent de l’expérience en permanence et progresseront très vite vers le niveau 18. Ils commenceront d’ailleurs au niveau 3. Les parties peuvent donc s’enchainer très vite.

Vous pourrez sélectionner également deux sorts d’invocateur qui ne dépendent pas du héros choisi, et dont le temps d’activation est beaucoup plus long. Ces sorts peuvent par exemple permettre de se téléporter, de fuir plus rapidement, de ralentir les ennemis, de redonner de l’énergie à votre champion, de protéger vos tourelles, etc.

Enfin, vous disposerez dans votre profil de maitrises et d’une page de runes permettant de vous améliorer en tant qu’invocateur. Il s’agit de votre niveau global dans League of Legends, qui sera persistant entre les parties, et qui va jusqu’au niveau 30. Chaque niveau gagné vous permettra de sélectionner une compétence supplémentaire, et d’utiliser une nouvelle rune.

Les parties en ligne tiennent compte de votre niveau d’invocateur afin que vous puissiez jouer contre des adversaires sensiblement du même niveau que vous (même si vous n’échapperez pas aux critiques du genre « noob » à un moment ou à un autre).

Sachez tout de même que League of Legends n’est pas un jeu de brute épaisse, et qu’il ne faudra pas oublier de défendre et faire évoluer votre héros avant de s’exposer et d’attaquer l’adversaire. Ne vous jetez pas sous les tours ennemies si vous n’êtes pas sûrs de votre coup!

Enfin, sachez que tous les champions n’ont pas les mêmes qualités, et on leur associe en général une catégorie en fonction de leurs atouts : les Tanks par exemple sont des personnages qui peuvent encaisser de nombreux dégats, il existe aussi des Combattants, des Mages, des Soutiens ou encore des Junglers, spécialistes de la jungle, etc.

Un ptit coup de lanterne au coin de la gueule, ça fait toujours un peu mal.

Pour être efficace dans une partie, il faut que votre équipe sélectionne des héros de différents catégories, pour pouvoir combiner leurs avantages. Et il faudra alors jouer en groupe, et communiquer, par exemple en signalant les évenements importants sur la minicarte en bas à droite de l’écran.

Enfin, voici un petit lexique du vocabulaire utilisé dans le jeu (un lexique qui n’est d’ailleurs pas forcément propre à League of Legends), qui permettra de comprendre un peu mieux ce qui se raconte pendant une partie :

AD – Ability Damage – capacité à infliger des dégats physiques,
AP – Ability Power – capacité à infliger des dégats magiques,
AS – Attack Speed – désigne la vitesse d’attaque,
DPS – Damage Per Second – désigne les dégâts par seconde,
MP – Mana Points – désigne les points de mana,
MS – Movement Speed – vitesse de déplacement,
Nashor – C’est le nom du gros dragon sur la carte « Faille de l’invocateur » qui donne un avantage non négligeable à votre équipe une fois tué.
Top, Mid, Bot – Top, Middle, Bottom – sert respectivement à designer les lanes du haut, du milieu et du bas de la carte,
Early Game, Mid Game, End Game – désigne respectivement le début, le milieu et la fin de la partie. Certains héros sont par exemples meilleurs en fin de partie,
Bush – les buissons pour se cacher,
Creeps – autre nom pour les sbires,
Exhaust – sort d’invocateur « Fatigue, »
Flash – sort d’invocateur « Saut Eclair »,
Ignite – sort d’invocateur « Embrasement »,
Feed – « nourrir » – un Feeder est un champion qui va mourrir trop facilement face aux ennemis et donc les « nourrir » à cause de l’expérience et de l’or gagné à ce moment là,
Lane – la « ligne » ou chemin entre les bases des deux camps,
B ou Back – signifie que le champion va retourner à sa base pour se soigner, récupérer son mana ou acheter de l’équipement,
Gank – attaque en groupe,
SS (ou MIA ou miss) – signifie qu’un de vos coéquipiers ne voit plus ses adversaires dans sa lane, et que ceux-ci risquent donc d’être en balade pour préparer une attaque surprise sur la carte,
Push – pour indiquer qu’il est tant d’avancer sur les lignes ennemies, par exemple en profitant de la mort récente de plusieurs adversaires.

League of Legends est donc un excellent Free To Play à essayer! Et surtout, n’oubliez pas que c’est le jeu en équipe qui vous permettra de gagner vos parties!

League Of Legends.

 


 

12 réponses pour "League of Legends – le jeu de stratégie gratuit qui fait un carton"

  1. Miche  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 avec Windows Windows XP
    21 octobre 2011 @ 12:39
    1

    L’article est intéressant et assez complet pour expliquer les principaux principes du jeu. Jouant beaucoup à ce jeu, je dois reconnaitre qu’il est effectivement très réussi et addictif par le fait qu’il soit gratuit et du fait de jouer en équipe avec un scénario réussi.

    Sinon je rajouterai à l’article le fait d’avoir des MAJ très très souvent et vraiment intéréssant pour réajuster les points faibles/forts de chaque héros ainsi que de résoudre des bugs. Enfin, il y a des nouveaux heros vraiment souvent ce qui renouvelle le jeu régulièrement et permet de trouver toujours de la fraicheur.
    En revanche les parties durent relativement longtemps 45 min donc mieux faut ne pas être addict :D

  2. Tornado_OLO  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 avec Linux Linux
    22 octobre 2011 @ 11:36
    2

    Ce jeu est une horreur à faire fonctionner sous Linux grâce à Wine et quand on y arrive (après avoir appliqué des tas de patchs à Wine est installé tout un tas de trucs), les devs sortent une MAJ puis ça ne marche plus…

    Je suis très déçu d’autant plus que pas mal d’amis y jouent … sous Windows.

  3. Lythom  Surfe sur Google Chrome Google Chrome 14.0.835.202 avec Windows Windows 7
    22 octobre 2011 @ 18:16
    3

    @Tornado_OLO D’où l’intérêt d’y jouer sous windows ;)

    Egalement gros joueur sur ce jeu (+de 1500 parties jouées), sachez que débuter dans League of legends est assez difficile. Si vous êtes cependant assez patient pour apprendre à jouer, vous serez récompensés par un jeu riche et profond en action et sratégie.
    Conseil : jouez avec des amis ! Le système de matchmaking vous mettra souvent avec des personnes qui ne sont pas forcément de votre niveau. C’est au mieux perturbant et souvent frustrant donc… partez en équipés arrangées =)

  4. Tornado_OLO  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 avec Linux Linux
    23 octobre 2011 @ 16:50
    4

    Ouais mais je détesté le mutiboot et encore plus juste pour jouer …

  5. 10david  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 avec Windows Windows 7
    23 octobre 2011 @ 21:31
    5

    Très bon jeu, malheuresement assez régulièrement pourri par les kikoulol, kévin, leaver et autres rageux …

    Mais à force de jeu, on se constitue une petite liste d’amis avec lesquels on jouera ensemble et qui assurera de belles parties !!

  6. Harkonnen  Surfe sur Google Chrome Google Chrome 14.0.835.202 avec Windows Windows 7
    24 octobre 2011 @ 13:33
    6

    @Tornado_OLO – Pourquoi vouloir installer Linux si c’est pour jouer à des jeux sous Windows ? Inutile de critiquer les auteurs du jeu, si tu es bête ils n’y sont pour rien…

  7. Tornado_OLO  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 7.0.1 avec Linux Linux
    24 octobre 2011 @ 18:45
    7

    T’es sympa, tu lis se que j’écris avant de qualifier de « bête ». Juste pour toi je te la refais. Je dis justement que je n’aime pas utiliser un multiboot juste pour jouer (devoir redémarrer juste pour jouer, c’est pas ma conception de l’informatique).

    Pareillement, tu me diras où tu vois que je critique le jeu. Hein Jacky free flame ?

  8. Akkumakun  Surfe sur Google Chrome Google Chrome 15.0.874.106 avec Windows Windows 7
    02 novembre 2011 @ 14:39
    8

    Il y a une petite coquille pas bien méchante planquée au tout début :
    « Attention cependant, si un héros ennemi vous attaque dans la zone proche de la tour, celle-ci vous ciblera automatiquement »

    C’est une erreur, il faut infliger des dommages à un champion ennemi pour que la tour change d’ « aggro » et se mettent à te pourrir.

  9. Murphy.Takine  Surfe sur Google Chrome Google Chrome 15.0.874.106 avec Windows Windows 7
    14 novembre 2011 @ 3:28
    9

    J’adore ce jeux la…Olaf est dur a jouer mais c’est l’un de mes preferer ac annie et master hi !

    Mais le truc chiant c,est la FUNKING lag
    , sa … sa fait chier kand on pushhh

  10. Joe  Surfe sur Internet Explorer Internet Explorer 7.0 avec Windows Windows XP
    28 novembre 2011 @ 10:16
    10

    Je teste ! ça a l’air super :)

  11. Joe  Surfe sur Internet Explorer Internet Explorer 7.0 avec Windows Windows XP
    28 novembre 2011 @ 10:18
    11

    @Joe – Ps : je suis sur un ordi public, le internet explorer n’est pas voulut ! xD

  12. Azety  Surfe sur Mozilla Firefox Mozilla Firefox 8.0.1 avec Mac OS X Mac OS X 10
    06 janvier 2012 @ 15:19
    12

    Jeu devenu minable à cause de la prolifération des kikoolol de 12 – 16 ans qui foutent un beau bordel.

Dans le Seigneur des Anneaux, on a confié l'Anneau à Frodon parce que PapyGeek était en vacances. +